28 Juin 2013

Espace conseil : les plaques de rues


La dénomination des rues et la numérotation répondent à un besoin d'orientation pour les services d’urgences, les usagers, et La Poste. En France, les mairies sont chargées de nommer et numéroter les voies de leur commune. Comment s’y prendre ?

Que met-on ?

Le Conseil Municipal a le choix de la dénomination des voies, caractérisées par un numéro, un type de voie (avenue, rue, lieu-dit, …) et un nom. Le nom peut être en lien avec le patrimoine de la commune, ses valeurs, ou faire partie d’un thème (arbres, fleurs, métiers).

Pour ce qui est de la numérotation, la plus recommandée est métrique : le numéro correspond à la distance exprimée en mètre à partir d’un point d’origine (le début de la voie que l’on désire numéroter dont l'extrémité est la plus proche de la mairie, par exemple).

Un autre principe couramment utilisé : la numérotation séquentielle. Les immeubles sont numérotés de 2 en 2, depuis le début de la voie. Les numéros pairs et impairs sont assemblés chaque coté de la voie.

 

Quel matériau ?

Il existe de multiples matériaux pour la réalisation de vos plaques de rues : pvc, plexiglas, aluminium, email, vinyle … Parmi tous les matériaux proposés, PIC BOIS préconise le compact pour son excellent rapport qualité/respect de l’environnement : à garantie décennale,  le compact est robuste et entièrement recyclable. Il  résiste à l’arrachement à une pression de 400 kg. Esthétique, le compact existe en plusieurs déclinaisons, ce qui rend la personnalisation possible. La plaque est gravée, puis le texte est peint (voie, n°, logo…).

 

Les étapes ?

Au préalable, il faut réaliser une étude d’implantation et recenser l’existant. Le conseil municipal attribuera les noms et numérotations selon les principes choisis. Le plan d’implantation obtenu fait apparaître les systèmes de fixations définis (mur ou poteau).

En savoir plus :