À la Une

> Voir les archives



20 Octobre 2011

Le coin du technicien - QUELLES RETOMBEES ECONOMIQUES SUITE A UN AMENAGEMENT TOURISTIQUE ?


Ce sujet d'actualité a fait l'objet d'une table ronde lors de la Journée thématique PIC BOIS du 23/09/11. En première partie, l'intervention de Christophe Reveret nous éclaire sur la notion de retombées économiques et nous indique la marche à suivre pour passer de l'évaluation des retombées à l'action sur le développement local.

1. Plusieurs logiques d'exploitation Vidéo de 3mn48

La mise en place d'une étude de retombées économiques peut répondre à plusieurs objectifs :

  • sensibiliser ou influencer un public cible,
  • observer les comportements ou assurer un suivi
  • agir et optimiser les retombées locales.

2. Les niveaux d'intervention Vidéo de 3mn40

Pour agir, il faut situer ses ambitions sur une échelle d'intervention : au minimum, conforter les retombées constatées, puis renforcer les liens avec l'économie locale, pour enfin augmenter l'effet d'entraînement.


3. Les "à-côtés" des retombées Vidéo de 3mn40

Christophe Reveret décrit les effets socio-économiques des études de retombées et les bénéfices que peut tirer le territoire du travail d'optimisation mené à la suite d'études sur les équipements touristiques mis en place.

Versant Sud est un cabinet-conseil spécialisé dans le développement des territoires et activités touristiques. Ses interventions concernent plus particulièrement les loisirs sportifs de nature, le tourisme de découverte, l'aménagement et la valorisation des sites touristiques.
Versand Sud Glapigny, 73340 Bellecombe en Bauges_ Tél. : 04 79 63 41 54
versant-sud@wanadoo.fr

Partager / Imprimer

 
20 Octobre 2011

Visite guidée - LA VOIE DE ROCAMADOUR : IMPACTS ECONOMIQUES IMMEDIATS


L'aménagement de l'ancien chemin de Saint Jacques de Compostelle contribue, dès son ouverture en mars, à un essor de la dynamique locale. Interview de François Ceyrac, président de l'association à l'initiative du projet.

A l'origine, un groupe d'amis étudie l'idée de dégager le chemin reliant Bénévent L'Abbaye à Rocamadour. L'attrait historique lié au pèlerinage et les fréquentes demandes intéressées des promeneurs leur mettent la puce à l'oreille. Dans l'intention de créer une nouvelle dynamique locale, ils créent l'association et définissent un projet complet reposant sur 3 axes :

  • Un balisage de randonnée visible sur un parcours de 320 km,
  • La mise à disposition d'un guide pratique,
  • La création d'un site Internet.

Les accords de subvention (Etat et Europe) obtenus ont permis à l'association de travailler concrètement : repérages des chemins sur carte et sur le terrain, sollicitations des annonceurs potentiels (commerçants et artisans), recherches historiques... Plus de 2 ans se sont écoulés entre la création de l'association et l'ouverture au public en mars 2011. Le succès fut immédiat.

« Nous avons pu constater aussitôt une hausse de la fréquentation du chemin, notre local étant situé sur le passage des promeneurs».
L'offre d'hébergement s'est aussi diversifiée : un accueil de pèlerins et un gîte/étape se sont créés grâce à l'ouverture du chemin. Les hôtels préexistants  ont aussi affirmé que le nombre de réservations avait sensiblement augmenté. A ce jour, il ne reste qu'un quart des mille exemplaires de guides commercialisés depuis juin 2011 soit 750 exemplaires vendus en quelques mois.

L'association compte aujourd'hui 180 membres. « Ce projet magique a suscité beaucoup d'engouement : 44 communes sur 48 concernées par le projet ont adhéré, des sponsors et mécènes ont contribués au financement du projet, des particuliers nous ont soutenu  par attachement, financièrement et sur le terrain. »

En savoir plus ?

Le site de l'association www.un-chemin-de-st-jacques.net

Extrait du jt de 13h de TF1_le 16 août 2011_La Voie de Rocamadour, le chemin de traverse pour Compostelle

Partager / Imprimer