À la Une

> Voir les archives



31 Octobre 2018

Visite guidée : Une signalétique faite d'acier !


Claire Durand, de l'association Le Passe Muraille, dévoile les coulisses de l'exposition extérieure innovante réalisée en acier découpé, au Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes.

Paravent d'observationInstallée dans une ancienne ferme réhabilitée, au pied de deux tours datant du XVIIe siècle, la maison du parc a souhaité mettre en valeur ses abords en révélant la mémoire du site. Chaque élément du parcours est associé à un fait marquant de l’histoire du lieu : mines et extraction du fer, anciens vergers, bastide du Moyen-Âge et géographie de la vallée sont dévoilés.

Une approche scénographique

Totem en acier corten découpé« Visuellement, chaque mobilier révèle un scénario, bien avant le contenu pédagogique inscrit sur le panneau. La maison du parc voulait créer un dialogue entre le passé et le présent sur ce lieu de passage qui n’était pas forcément destiné à être visité » déclare la responsable du bureau d’études. « Le message que l’on souhaite transmettre passe surtout par les choix de matériaux, les formes, le design et pas uniquement l’écrit. Celui-ci ne compte que pour 20%, et le visuel en général pour 80% ». C’est pourquoi il est important de travailler sur une charte mobilière en lien avec les objectifs du projet.

Une démarche en faveur de l’accessibilité

Bornes temporelles retraçant une frise chronologiqueNous avons également intégré les contraintes d’accessibilité : les panneaux sont installés de façon à être lus par une personne en fauteuil roulant, les graphismes sont contrastés pour les personnes malvoyantes, les mobiliers sont reliés par un chemin en bois praticable par une poussette ou un fauteuil roulant.

Du monument au paysage, l’association Le Passe-Muraille conçoit toutes sortes d’outils de valorisation du patrimoine. Qu’on se le dise !

En savoir plus :
D’autres photos sur la référence 
PNR des Pyrénées Catalanes
Association le Passe-Muraille

Partager / Imprimer

 
29 Octobre 2018

PIC BOIS sera présent au SMCL 2018


Rencontrons-nous au Salon des Maires et des Collectivités Locales (SMCL) qui aura lieu Porte de Versailles à Paris du mardi 20 au jeudi 22 novembre

Nous vous présenterons les équipements les plus adaptés pour l'aménagement et la mise en valeur des communes

- Signalétique communale : plaques de rue, signalisation d'informations localespanneaux d'informations, signalétique et mobiliers pour les écoles...

- Parcours et interprétation : tables de lecture, mobiliers ludiques, tables d'orientation...

Rendez-vous sur notre stand D23, Pavillon 4 !

Toutes les infos sur le salon

Partager / Imprimer

 
28 Octobre 2018

Le tourisme de mémoire


A l'aube du centenaire de l’Armistice de la Première Guerre Mondiale, certains acteurs du développement économique et touristique projettent de valoriser le patrimoine historique local. Lumière sur différents types d'aménagements qui peuvent être envisagés dans un cadre commémoratif.

Ligne déclinée de mobiliers tourisme de mémoirePour valoriser un sentier de la mémoire, la signalétique peut être déclinée sous une même ligne graphique, qui place le visiteur dans le contexte historique. Totem d’accueil, panneau d’information, panneau directionnel, table de lecture : le promeneur est invité à la découverte.

Silhouette découpée de poilu avec panneau directionnel La bataille de la ferme du Trembloy près d’Hatrize (54) est l’un des premiers affrontements de la Grande Guerre. Une signalétique originale nous oriente et nous accueille sur le site :
- Une silhouette à taille humaine de poilu en uniforme, accompagnée d’une flèche directionnelle contribue à l’immersion dans le thème.
- Une table de lecture à vocation informative relate l’histoire du lieu. Nous sommes ainsi plongés dans l’histoire de la guerre de 1914-1918.

Table de lecture en acier cortenLe parcours autour du Fort de Shoenenbourg à Hunspach (67) est jalonné de plusieurs tables de lecture explicatives, illustrées de photos d’époque

 

Information sur le fort de ShoenenbourgElles nous renseignent sur le quotidien des soldats dans le fort lors de la Seconde Guerre Mondiale, jusqu’à l’Armistice en 1940. On apprend par exemple que le fort est celui de la Ligne Maginot qui a le plus combattu lors de cette guerre.

Le choix du matériau, le métal avec une découpe traversante, met l’accent sur ce site de témoignage.

Panneau d'information en boisLa signalétique est également utilisée pour aider au souvenir. C’est le cas à Bron où un panneau d’informations a été installé près du Mémorial National pour relater l’histoire de la prison de Montluc lors de la guerre de 1939-1945. Prison allemande en plein cœur de la Résistance, près de 10 000 hommes, femmes et enfants ont été incarcérés avant d’être, le plus souvent, déportés et exécutés.

La signalétique permet aujourd’hui de ne pas oublier le passé afin que de telles horreurs ne soient pas perpétrées. 

En résumé, il existe de nombreuses solutions adaptées à l’aménagement patrimonial : silhouettes découpées, lignes déclinées, métaux traversants, photos d’époque… afin de mettre en page de façon attrayante des informations didactiques.


Retrouvez d’autres astuces sur la thématique du patrimoine

Partager / Imprimer