À la Une

> Voir les archives



15 Mai 2019

Le coin du technicien : Les systèmes de fixations sur les arbres


PIC BOIS propose plusieurs systèmes de fixations sur les arbres pour baliser des sentiers ou pour signaler des espèces remarquables par des étiquettes. Cette méthode est plus économique que des poteaux et a moins d’impact sur le paysage tout en évitant les problèmes que les racines peuvent causer lors de la pose. Il faut également prendre en compte que le diamètre de l’arbre va augmenter et tenter de développer son écorce autour puis par-dessus la fixation.

Bride autour de l’arbre

Panneau fixé avec une bride autour de l'arbreLa bride est une sangle en nylon, terminée par un ressort, qui enlace le tronc et qu’on desserre au fur et à mesure de la croissance de l’arbre. Une plaque en inox permet de fixer le panneau.
+ : La fixation n’est pas visible.
- :
Le panneau doit être de taille suffisamment grande pour recouvrir toute la fixation.

Ressort autour de l’arbre

Fixation - ressort autour de l'arbreCe système est similaire à la bride : un long ressort entoure le tronc dont les extrémités sont directement vissées au panneau.
+ : Le ressort permet une plus grande souplesse lors de la croissance de l’arbre.
- : Cette fixation demande une vérification régulière.

Même si un ressort apporte de la souplesse à la fixation, ces 2 types de fixations nécessitent une surveillance annuelle pour absolument éviter un effet de garrot à l’arbre.

Colle

Les panneaux sont collés à même l’écorce avec une colle polymère souple qui permet une grande adaptabilité.
+ : L’arbre ne subit pas d’agression.
- : La tenue dans le temps reste aléatoire et liée à la pression de la neige l’hiver ainsi qu’à la solidité de l’écorce (il y a plus d’adhérence sur de jeunes arbres).

Clou en aluminium avec entretoise en nylon

Système de fixation par clou en aluminiumUn clou en aluminium est planté peu profondément dans le tronc et une entretoise en nylon vient se placer entre le panneau et l’écorce.
+ : Ce système a peu d’impact sur l’arbre : il va cicatriser et se reformer peu à peu autour du clou, sans impacter la plaque.
- : Un pré-perçage du tronc est nécessaire avant de fixer le clou.

Quelle est la meilleure solution pour l’arbre ?

La colle a une tenue aléatoire et reste l’alternative la moins écologique même si les doses appliquées sont faibles.

Les systèmes de fixations autour du végétal peuvent provoquer la coupure de la circulation de la sève du tronc dans les périphéries, ce qui risque de traumatiser l’arbre. Cette méthode est néanmoins intéressante s’il y a un suivi régulier.

La meilleure solution est, selon nous, le clou en aluminium qui crée un tout petit trou. La réaction de l’arbre est limitée et il sait se défendre contre cette attaque. L’entretoise en nylon n’a aucun impact sur le végétal et l’aluminium est un métal qui ne rouille pas. Il n’entraîne donc pas de perte sur la qualité marchande de l’arbre, ne laisse quasiment pas de trace et ne fait pas de dégâts sur les outils de coupe au moment de l’abattage.

Partager / Imprimer

 
14 Mai 2019

Des étudiants de BTS visitent PIC BOIS


Une vingtaine d'étudiants de BTS Gestion et Protection de la Nature de la MFR de Mondy ont été accueillis dans les locaux de l'atelier de PIC BOIS Rhône-Alpes. L'occasion pour eux de découvrir notre savoir-faire, nos produits ainsi que notre histoire, à travers cette visite.

Partager / Imprimer

 
25 Avril 2019

Pays de Gex : Une nouvelle signalétique touristique


La communauté de communes du Pays de Gex a souhaité uniformiser et renforcer la signalétique touristique sur l'ensemble de son territoire : communes, réserve naturelle de la haute chaîne du Jura, sentiers de randonnées, domaines skiables... Au total ce seront un millier de panneaux qui seront fabriqués dans les ateliers de PIC BOIS et installés d'ici la fin de cette année. 

Lire l'article du Progrès
Lire les article 1 et article 2 parus sur le site de la communauté de communes du Pays de Gex

Partager / Imprimer