28 Septembre 2020

Visite guidée : bois ou métal, 2 alternatives au service du patrimoine


Le Puy en Velay est le point de départ du GR65, le sentier vers Saint Jacques de Compostelle le plus fréquenté et le mieux équipé de France. Arthur Pérol, chargé de mission Saint Jacques et Grandes Itinérances présente ce projet de valorisation culturelle et patrimoniale.

Des mobiliers au service du territoire

Panneau d'information en boisPanneaux d’informations, tables de lecture ou totems, tous les mobiliers ont une structure similaire, valorisant « la coquille », symbole des chemins de Compostelle. Chaque panneau présente également les points d’intérêts touristiques locaux. Pour permettre aux territoires de mieux s’approprier le projet, la ligne graphique des mobiliers s’adapte, quel que soit le matériau choisi : bois ou métal.  « Si tout est pareil, les randonneurs risquent de se lasser au fil des kilomètres », précise Arthur Pérol.

Cette signalétique répond à un double objectif fixé par l’ensemble des acteurs concernés : être visible et informative pour les promeneurs, et attirante pour les passants comme pour les habitants.

Un partenaire local efficace

Totem en métal avec découpe traversante - Sentier St Jacques de CompostelleGrâce à la flexibilité de PIC BOIS, les mobiliers ont été posés au mois de mars en plein confinement. « Les mobiliers sont en place pour le début de la saison touristique », se réjouit le chargé de mission. « Si on avait dû attendre septembre pour l’installation, on n’aurait eu des retombées que l’année prochaine ».

« Les mobiliers sont très esthétiques. Le comité de pilotage a reçu de très bons échos et une bonne impression concernant la signalétique, que ce soit de la part des élus ou des utilisateurs. Le projet est réussi ! », conclut Arthur Pérol.

 Voir plus de photos