27 Septembre 2013

Visite guidée : Maître-composteur, un métier qui a de l'avenir !


Pleine d'enthousiasme, Marion Bonneau gère de A à Z les projets de sensibilisation à la réduction des déchets ménagers par le compost. Zoom sur ce nouveau métier fédérateur.

Brassage du compostA travers le plan départemental de prévention, le CG71 s’engage à réduire de 7 % l’ensemble des déchets sur 3 ans. Mais comment ? Une des pistes est de réduire le volume des déchets organiques produits à la source, en proposant aux acteurs locaux de s’équiper de composteurs. C’est pour garantir le succès de ce projet que le poste de Maître – composteur ou guide – composteur est créé et intégré au SIVOM Louhannais (son financement est partagé entre l’Ademe 50%, le CG 20% et le SIVOM).

« C’est un nouveau métier », précise Marion, qui compte peu d'homologues en France. En quoi consiste-t-il ? 

Marion sensibilise au quotidien sur le terrain, convaint, et forme à l’utilisation du composteur tout en entretenant un jardin expérimental. Elle s’adresse aux plus grands producteurs de déchets organiques, à savoir les hôpitaux, les maisons de retraites, les cuisines centrales, les collèges, les cliniques…, et se charge de les faire adhérer à ce projet pilote.  

Une fois les composteurs en place (fabrication GardiGame), Marion accompagne la personne référente désignée pour assurer le brassage des tas, une fois par semaine. Cette personne fait partie de la structure ou non, car Marion lie aussi des partenariats locaux pour que les projets soient autonomes. Le terreau produit s’écoule facilement : il est soit utilisé (sur place, pour le fleurissement de la commune, pour les projets scolaires agricoles, les jardins pédagogiques des écoles),  soit distribué aux participants.

Site de compostage

 

Grâce à son énergie, 25 sites de compostage ont été installés en 3 ans

 

 

Sans compter l’équipement de l’ensemble des collèges du département.  Car le maître – composteur est un communicant : émissions de radios, presse écrite, vidéos, tout les moyens sont bons ! Y compris l’événementiel : Marion se sert de son jardin expérimental pour organiser des journées portes ouvertes, des ateliers à thèmes, et accompagner ainsi les particuliers.

Prochaine opération en date : en empruntant le principe de fermes en fermes, le SIVOM Louhannais organise un rallye découverte, le jeudi 3 octobre prochain.  A vos composts !