20 Janvier 2011

Le coin du technicien - LA SIGNALETIQUE POUR TOUS


Comment tenir compte des situations de handicap dans un projet d'aménagement ?

La signalétique peut être optimisée si elle est intégrée dans la réflexion depuis l'origine du projet. Voici un résumé des principaux mobiliers utilisés pour favoriser l'accessibilité des itinéraires de promenade.

Les bancs à deux niveaux ou "assis-debout" vont permettre aux personnes à mobilité réduite de se reposer à différents endroits du sentier (+ de photos).

De même, les ponts ou passerelles situés sur le parcours sont équipés de garde-corps ou main courante.

Les zones dangereuses et les obstacles seront bien sûr exclus du cheminement.

L'entrée dans le site se fait directement depuis la zone de stationnement ou de dépose . Les tables de lecture, tables de pique-nique et tables d'orientation sont placées à une hauteur de 70cm minimum, avec un espace libre en dessous pour le rapprochement des fauteuils roulants.

  • Pour le handicap visuel, la signalétique descriptive en braille (+ de photos) ou en gros caractères est privilégiée. Les jalons facilitent le repérage le long du parcours.
  • Pour le handicap auditif, on peut ajouter des bornes audio décrivant le site, ses aménagements ou à défaut, un audio-guide.
  • Enfin, pour les déficients mentaux, on utilisera des pictogrammes simples  pour associer texte et image, des messages uniques pour faciliter la compréhension.